La Communication par l’image, une stratégie marketing efficace

Source : quotidiendutourisme.com

46598914_s-825x510

L’expression « une image vaut mille mots » prend tout son sens. La communication pas l’image s’impose de plus en plus. Peu ou pas de texte. Uniquement une ou plusieurs photos pour faire sa promotion. 1/3 des stories les plus regardées proviennent des marques.  Les entreprises et les réseaux sociaux ne s’y sont pas trompés.

Instagram Direct et autres messageries pro

Les messageries dédiées aux professionnels sont légion, mais l’arrivée d’Instagram Direct change la donne. Fondé en 2010, Instagram est le neuvième réseau social le plus utilisé par les internautes dans le monde. Parmi les 700 millions de comptes actifs par mois en 2017, une bonne partie correspond à des comptes d’entreprises destinés à mettre en avant des produits via le bouton « story ».

 

Instagram Direct

Dans l’optique d’accompagner les entreprises dans les échanges avec les clients, Instagram déploie, depuis mai, un système de messagerie pour les professionnels.En effet, plus de 150 millions d’échanges entre les clients et les entreprises se font sur la plateforme. Instagram a vite saisi l’intérêt de créer une messagerie, avec plus d’options pour les commerces.

 

Quoi de neuf?

En plus de la messagerie, le réseau génère depuis mai dernier des réponses automatiques, pour les questions récurrentes, afin d’aider les entreprises à gérer les flux. La plateforme filtre les messages et les trie par ordre d’importance. Autre bonne nouvelle, les clients peuvent effectuer des réservations directement sur Instagram. Grâce à 25 partenariats, les enseignes telles que : Acuity, Atom Tickets, ChowNow, Eatstreet, Eventbrite, Fandango, GrubHub, Reserve, Restorando, Resy, SevenRooms, StyleSeat, Tock & Yelp Reservations sont disponibles dès maintenant.

L’étape suivante intègre ces commerces : Appointy, Booksy, Genbook, LaFourchette, Mindbody, MyTime, OpenTable, Schedulicity, SetMore, Shedul and Vagaro.

 

Un Outil Marketing

La marque Nike, qui compte plus de 77,4 millions abonnés, est précurseur dans la vente grâce à Instagram. Dès 2014, ces derniers peuvent prendre un modèle donné de baskets et modifier les couleurs grâce à des filtres. Ensuite, si le client est séduit, il peut commander le modèle qu’il a créé. Parmi les marques les plus suivis, Victoria’s Secret, Christian Louboutin ou encore H&M s’appuient sur des influenceurs pour faire la promotion de leur produit, ramenant ainsi toujours plus de followers. Actuellement, plus de 500 000 annonceurs sont actifs sur la plateforme, c’est le moment où jamais de s’y mettre si ce n’est pas déjà le cas.

 

Paiement direct

Récemment, Instagram s’est muni d’un système de paiement intégral, ce qui rend les dernières modifications encore plus rentables pour les entreprises et transforme le réseau social en e-commerce avec une variété de produits infinie.

 

Toucher les générations X et Y

Selon une étude, les nouvelles générations, adeptes de technologie et hyper-connectées, sont plus enclines à faire leur shopping en ligne, surtout lorsque les commentaires des utilisateurs ou des clients sont prolifiques. Intégrer Instagram dans sa stratégie marketing permet alors d’élargir son public et séduire les plus jeunes grâce à une approche novatrice et hautement visuelle.

 

Slack part avec une avance certaine

Dans un autre cadre, Slack fournit également une messagerie professionnelle performante. Cette application de travail collaboratif atteint 8 millions d’utilisateurs quotidiens, dont 3 millions payants. Pas moins de 500 000 organismes l’utilisent, avec 70 000 entreprises clientes réunissant plusieurs milliers d’utilisateurs actifs dans le monde. Parmi les fonctionnalités de la boite de réception, les utilisateurs peuvent trier par catégories ou ordre d’importance les emails envoyés par les collègues de travail. La solution autorise l’envoi de messages automatiques pour prévenir d’un retard. Autres atouts de taille, les fonctions Alertes déterminent en amont les sujets qui sont indispensables : RDV, mise à jour de X projet… et Slackbot répond automatiquement aux questions récurrentes en générant une réponse pré-enregistrées.

 

Slack bientôt côté en bourse ? 

Slack connaît un succès international, aux États-Unis en premier lieu, mais aussi en Italie, au Royaume Uni, au Japon et enfin en Autriche. Avec un flux aussi conséquent de connexions à la seconde, plus de 200 000 développeurs actifs hebdomadaires sont là pour assurer le bon fonctionnement de l’application. Parmi les utilisateurs de renom se trouve Oracle, Los Angeles Time, Trivago ou encore HelloFresh. Les utilisateurs actifs ont accès à la version payante pour la modique somme de 6,25 euros par mois. Après de nombreuses levées de fonds, Slack vaut maintenant 5,1 milliards d’euros et entre en bourse dans le courant de l’année.

 

Office n’a plus le monopole de la messagerie pro

Un autre concurrent en matière de messagerie se trouve l’Office 365 développée par Windows. Classique mais efficace, la solution détient toutes les fonctionnalités d’une boite de réception basique : classement par dossiers, ordre d’importance des mails, filtre les spams. Grâce à un accès au Cloud, cette messagerie synchronise tous les mails pro des employés d’une entreprise. Enfin, ce qui n’est pas le cas des messageries personnelles, les documents sont aussi accessibles hors ligne. Office 365 se décline en 3 versions : la Business Essentials à 4,20 euros par mois, Business à partir de 8,80 euros et il faut compter 10,50 euros pour la Business Premium (qui comprend tous les outils : Word, Excel, Outlook, PowerPoint, Team Point, Exchange et SharePoint).

 

Selon OpinionWay, 40% des salariés sont amenés à être plus mobile. Les messageries professionnelles doivent pouvoir suivre la cadence pour se transformer en outil et assistant performants pour les entreprises.

 

 

Articles recommandés

Écrire un commentaire