Les voyagistes engrangent leurs meilleurs résultats depuis 10 ans

De
 dans études
Avec un volume d’affaires en hausse de 5,2% et des ventes de forfaits en évolution positive, les TO du Seto ont bouclé en 2017 leur meilleur exercice depuis 2008.
Tour Hebdo :
                Les voyagistes engrangent leurs meilleurs résultats depuis 10 ans
2017, un grand cru pour les TO du Seto, comme l’a annoncé René-Marc Chikli à Deauville. ©Thierry Beaurepère

Enfin ! C’est avec une satisfaction évidente que René-Marc Chikli a présenté en début d’après-midi, lors du 9eme forum du Seto à Deauville, les résultats du baromètre annuel du Syndicat des Entreprises du Tour-Operating.

« Nous avons réalisé le meilleur exercice depuis 10 ans », s’est félicité le président du Seto. « Après un hiver marqué par le retour à la croissance, les excellentes performances de l’été sont venues confirmer une reprise évidente de l’activité touristique. Si le manque de capacité sur l’Europe du sud n’avait pas freiné les ventes, la saison Eté, déjà très bonne, aurait été un cru exceptionnel. »

Sous le signe de la reprise

Tous les clignotants sont donc au vert et tous les indicateurs à la hausse, après 9 exercices chahutés par crises économique et géopolitiques. Dans le détail, au cours de la période 1er novembre 2016-31 octobre 2017, les ventes de voyages à forfaits ont généré un volume d’affaires de 4 039 M€ (+5,2%) pour une recette unitaire moyenne de 1 058 € (+3,4%).

Les TO du Seto ont fait voyager 3 817 405 clients, soit une hausse de l’activité de +1,8% par rapport à l’exercice 2015-2016 (à périmètre comparable). Au global, en comptabilisant les vols secs, les  voyagistes ont enregistré un volume d’affaires de 4 500 M€, (+4,7%) pour 5 457 745 clients (+2,1%).

Les axes moyen comme long-courrier ont participé à cette dynamique. Seule la France, détrônée de son rang de première destination et reléguée derrière l’Espagne, fait grise mine avec un volume d’affaires de 348 M€ (-3,5%) pour un trafic de 679 944 clients, en recul de -4,3%.

Toujours porté par l’Europe du sud et la reprise significative de la Tunisie (revenue dans le Top Ten) comme de l’Egypte, le moyen-courrier réalise une belle performance. Les ventes s’affichent en hausse de 2,1% (2 359 067 clients) pour un volume d’affaires de 1 953 M€ (+6,4%).  L’activité long-courrier a de même comblé les voyagistes séduisant 778 394 clients (+6,8%)  pour un volume d’affaires de 1 739 M€ (+5,8%).

Canaries et République Dominicaine : le duo gagnant

Chouchou des clients et voyagistes, les Canaries sont restés aux avant-postes (340 583 pax, +1,4%) quand les autres destinations du sud de l’Europe ont, un peu, marqué le pas. Ainsi les ventes vers le Portugal (107 809 pax) sont restées à l’étale après des bonds spectaculaires au cours des exercices précédents.

« L’engouement pour l’Europe du sud s’est heurté à des problèmes de capacités terrestres en très haute saison ne permettant pas de répondre complètement à la demande », analyse René-Marc Chikli. « Ce phénomène a participé à un début de redéploiement des flux touristiques vers les destinations du Maghreb et du Moyen-Orient ». L’Egypte (+146,6%), la Tunisie (+114,1%), Oman (+83,3%) en ont bénéficié au détriment de l’Espagne continentale (-5,3%), des Baléares (-6,2%) ou de l’Italie continentale (-6,2%).

L’exercice a été « largement marqué par le dynamisme du long-courrier », note par ailleurs René-Marc Chikli. La République Dominicaine, première destination long-courrier, a continué de progresser (+10,8%) tout comme la Thaïlande (+8,4%). Le Kenya est revenue en force (+168,8%) même avec de petits volumes, l’Afrique du Sud aussi (+84,2%). Le Cap Vert (+46,6%) a bénéficié d’une programmation renforcée. L’Inde (-13%), les Seychelles (-9,9%) et le Vietnam (-9,6%) font partie des flops. Cuba a de même ralenti la cadence (-3%).

L’hiver se remet d’Irma

Les perspectives sur l’hiver en cours « laissent présager que la reprise va perdurer », annonce René-Marc Chikli. Les prises de commandes à fin novembre sont en hausse de 7,3% en volume d’affaires pour les départs jusqu’au 30 avril prochain. « C’est une belle performance dans un contexte d’arrêt brutal des réservations vers les Antilles, Cuba et la République dominicaine suite aux ouragans Irma et Maria », note le président du Seto.

Les prises de commandes s’affichent encore à -12% sur cet axe mais « la situation est en voie de normalisation », estiment les TO qui se félicitent aussi du retour confirmé des pays de l’Afrique du Nord/Maghreb avec réservations à +74%.

source:http://www.tourhebdo.com/actualites/detail/101579/les-voyagistes-engrangent-leurs-meilleurs-resultats-depuis-10-ans-.html

Recent Posts

Écrire un commentaire